Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE : LA PREUVE DE L’ÉTAT CIVIL DU DÉCLARANT EST NÉCÉSSAIRE

ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE : LA PREUVE DE L’ÉTAT CIVIL DU DÉCLARANT EST NÉCÉSSAIRE

Le 24 novembre 2021
Toute personne qui souhaitant obtenir la nationalité française en France, invoque son acte de naissance dressé à l’étranger conformément au jugement, doit présenter l’acte de naissance et le jugement étranger.

C'est ce qu'a jugé la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 3 novembre 2021 :


« Vu l'article 47 du code civil :

5. Aux termes de ce texte, tout acte de l'état civil des Français et des étrangers fait en pays étranger et rédigé dans les formes usitées dans ce pays fait foi, sauf si d'autres actes ou pièces détenus, des données extérieures ou des éléments tirés de l'acte lui-même établissent, le cas échéant après toutes vérifications utiles, que cet acte est irrégulier, falsifié ou que les faits qui y sont déclarés ne correspondent pas à la réalité.

6. Un acte de naissance dressé en exécution d'une décision de justice est indissociable de celle-ci, dont l'efficacité, même si elle existe de plein droit, reste toujours subordonnée à sa propre régularité internationale.

7. Pour juger que l'acte de naissance de M. [Y] est probant et ordonner l'enregistrement de la déclaration de nationalité française de l'intéressé, l'arrêt retient qu'il ne peut être reproché à celui-ci de ne pas produire la décision en vertu de laquelle cet acte a été dressé, dix ans après la naissance, dès lors qu'il résulte des éléments du dossier qu'il s'agit d'une réquisition du procureur de la République. »

https://www.courdecassation.fr/decision/618233ecbc6daf04fdc641d8